fr.geologyidea.com
Suite

14.8 : Facteurs physiques - pH (acidité et alcalinité) - Géosciences

14.8 : Facteurs physiques - pH (acidité et alcalinité) - Géosciences


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


L'eau de mer a une moyenne d'environ 8,1 sur une échelle de 1 à 14 (1 est acide, 14 est basique et 7 est neutre).
L'eau de mer est un système tamponné ce qui signifie qu'il est contrôlé dans une plage.
S'il devient trop acide, il dissout le CaCO3, si c'est trop basique il précipite CaCO3

L'eau de mer devient légèrement plus acide près du CCD (profondeur de compensation de carbonate). Les animaux avec des coquilles carbonatées et des tests ont besoin d'eau légèrement basique (alcaline) pour précipiter et maintenir leurs coquilles. C'est un problème potentiellement ÉNORME pour les océans avec l'accumulation croissante de CO2 dans l'atmosphère et les océans.


Méthode d'analyse du pH et de l'alcalinité

pH est une mesure de la concentration en ions hydrogène de l'eau, classée sur une échelle de 1,0 à 14,0. Plus le pH de l'eau est bas, plus elle est acide. Plus le pH de l'eau est élevé, plus elle est basique ou alcaline. Le pH affecte de nombreux processus chimiques et biologiques dans l'eau et différents organismes ont différentes plages de pH dans lesquelles ils se développent. La plus grande variété d'animaux aquatiques préfère une gamme de pH de 6,5 à 8,0. Le pH en dehors de cette plage réduit la diversité dans le cours d'eau car il stresse les systèmes physiologiques de la plupart des organismes et peut réduire la reproduction. Un pH bas peut également permettre à des éléments et composés toxiques tels que les métaux lourds de devenir mobiles et « disponibles » pour être absorbés par les plantes et les animaux aquatiques. Encore une fois, cela peut produire des conditions qui sont toxiques pour la vie aquatique, en particulier pour les espèces sensibles comme la truite.

Les changements d'acidité peuvent être causés par les dépôts atmosphériques (pluies acides ou choc acide provoqué par la fonte des neiges), les roches environnantes et les rejets d'eaux usées. Techniquement, l'échelle de pH mesure la concentration logarithmique des ions hydrogène (H+) et hydroxyde (OH-) qui composent l'eau (H+ + OH- = H20). Lorsque les deux types d'ions sont en concentration égale, le pH est de 7,0 ou neutre. En dessous de 7,0, l'eau est acide (il y a plus d'ions hydrogène que d'ions hydroxyde). Lorsque le pH est supérieur à 7,0, l'eau est alcaline ou basique (il y a plus d'ions hydroxyde que d'ions hydrogène). Comme l'échelle est logarithmique, une baisse du pH de 1,0 unité est une augmentation de 10 fois de l'acidité. Ainsi, un échantillon d'eau avec un pH de 5,0 est dix fois plus acide qu'un échantillon avec un pH de 6,0. Le pH 4,0 est 100 fois plus acide que le pH 6,0.

Alcalinité est une mesure de la "capacité tampon" d'une rivière ou de sa capacité à neutraliser les acides. Les composés alcalins dans l'eau tels que les bicarbonates (le bicarbonate de soude en est un type), les carbonates et les hydroxydes éliminent les ions H+ et abaissent l'acidité de l'eau (ce qui signifie une augmentation du pH). Ils le font généralement en se combinant avec les ions H+ pour fabriquer de nouveaux composés. Sans cette capacité de neutralisation de l'acide, tout acide ajouté à une rivière entraînerait un changement immédiat du pH. La mesure de l'alcalinité est importante pour déterminer la capacité d'une rivière à neutraliser la pollution acide (telle que mesurée par le pH) provenant des précipitations ou de la fonte des neiges. C'est l'une des meilleures mesures de la sensibilité de la rivière aux apports acides. L'alcalinité provient des roches et des sols, des sels, de certaines activités végétales et de certains rejets d'eaux usées industrielles. L'alcalinité totale est mesurée en prélevant un échantillon d'eau et en mesurant la quantité d'acide nécessaire pour amener l'échantillon à un pH de 4,2. À ce pH, tous les composés alcalins de l'échantillon sont « épuisés ». Le résultat est exprimé en milligrammes par litre (mg/l) de carbonate de calcium.

Le Massachusetts Acid Rain Monitoring Project classe les eaux en fonction de leur alcalinité comme suit :

<0 * mg/l : Acidifié >5-10 mg/l : très sensible
>0-2 mg/l : critique >10-20 mg/l : Sensible
>2-5 mg/l :En danger >20mg/l : non sensible

Méthode d'échantillonnage pour les lacs

  • Flacon échantillon en polyéthylène haute densité, 500 ml
  • Glacière et Koolits ou glace
  • Sac zip-loc (format 1 gallon)

  • Rincer une bouteille de 500 ml (bouchon compris) trois fois avec de l'eau de surface sur le site de prélèvement. Assurez-vous de vider votre eau de rinçage loin de votre lieu d'échantillonnage.
  • Abaisser le flacon d'échantillon ouvert à l'envers jusqu'à la longueur du bras.
  • Sous l'eau, retournez la bouteille à droite et laissez-la se remplir.
  • Lorsqu'il n'y a plus de bulles, bouchez la bouteille sous l'eau et remontez à la surface.
  • Mettre l'échantillon dans une glacière pour la livraison au laboratoire
  • Sur votre feuille de terrain du lac, notez l'ID de l'échantillon et écrivez « pH/ANC » dans la colonne Chimie

Le temps de maintien est de 8 heures pour le pH et de 14 jours pour l'alcalinité.

Noter: Mettez suffisamment de glace ou l'équivalent dans la glacière pour réduire la température de l'échantillon à 4° C dès que possible.

Méthode d'échantillonnage pour les rivières

  • Flacon échantillon en polyéthylène haute densité, 500 ml
  • Glacière et Koolits ou glace
  • Sac zip-loc (format 1 gallon)

Les échantillons doivent être prélevés dans de l'eau courante représentative. L'eau doit être plus profonde que les bouteilles d'échantillon et exempte d'écume et de débris de surface. Si l'eau n'est pas assez profonde sur votre site d'échantillonnage habituel, recherchez un autre emplacement à proximité qui est tout aussi représentatif du site mais plus profond. S'il n'y en a pas, ne prélevez pas d'échantillon et indiquez sur votre fiche de terrain que le niveau d'eau est trop bas. Notez que l'échantillonnage à partir de la berge est déconseillé, car il peut entraîner des échantillons non représentatifs.

Pénétrez prudemment dans le ruisseau en marchant en amont et en évitant de remuer les sédiments du fond. Attendez que les conditions de pré-perturbation (du fait de la traversée) reviennent avant de prélever un échantillon. Si vous êtes dans un canoë, demandez à votre partenaire de le stabiliser.

Prélever un échantillon à mi-chemin, si possible. Sinon, éloignez-vous aussi loin du rivage que possible. Marchez en amont et prélevez l'échantillon de manière à ne pas vous tenir debout ou flotter en amont de la bouteille.

Déboucher la bouteille d'échantillon et rincer trois fois avec de l'eau de rivière : remplir la bouteille partiellement, boucher, agiter et vider en aval.

Pour prélever l'échantillon, plonger la bouteille complètement sous l'eau, en la remplissant jusqu'à ce qu'elle déborde.

Bouchez la bouteille pendant qu'elle est encore sous l'eau, afin d'éliminer tout air de la bouteille d'échantillon.

Retournez à terre et placez l'échantillon dans une glacière avec de la glace.

Remplissez immédiatement la fiche de terrain de la rivière, en écrivant "pH/ANC" dans la colonne "Chimie"


Acides et bases

Les paires acide-base peuvent se neutraliser comme H+ et OH- le font dans cette équation.

En tant que définition opérationnelle, un acide est une substance qui diminue le pH lorsqu'elle est ajoutée à de l'eau pure. De la même manière, une base est une substance qui va augmenter le pH de l'eau . Pour mieux définir ces substances, Arrhenius a déterminé en 1884 qu'un acide libérera un ion hydrogène (H+) lorsqu'il se dissout dans l'eau, et qu'une base libérera un ion hydroxyle (OH-) dans l'eau . Cependant, certaines substances correspondent à la définition opérationnelle (modification du pH), sans correspondre à la définition d'Arrhenius (libération d'un ion). Pour tenir compte de cela, Bronsted et Lowry ont redéfini les acides et les bases : un acide libère un ion hydrogène ou un proton (équivalent à H+) et une base accepte un ion hydrogène ou un proton ⁴. Cela signifie que les acides et les bases peuvent s'annuler, comme le montre l'équation de l'eau à droite.

Basique ou alcaline

Des exemples courants d'alcalis comprennent le lait de magnésie – Mg(OH)2, la potasse caustique – KOH, la chaux éteinte/l'eau de chaux – Ca(OH)2 et la soude caustique (lessive) – NaOH.

Les termes “alcaline” et “basic” signifient à peu près la même chose. Selon la définition de Bronsted-Lowry, basique décrit toute substance qui réduit la concentration en ions hydrogène et augmente le pH de l'eau, ou en d'autres termes, une base . L'alcalin vient de l'alcali, qui fait référence aux composés ioniques (sels) contenant des éléments de métaux alcalins ou alcalino-terreux qui forment des ions hydroxydes lorsqu'ils sont dissous dans l'eau . Les sels alcalins sont très courants et se dissolvent facilement. En raison des ions hydroxyde qu'ils produisent (qui augmentent le pH), tous les alcalis sont des bases. Certaines sources définissent toute base soluble comme un alcali ⁵. En tant que telles, les bases solubles peuvent être décrites comme “basic” ou “alcaline”. Cependant, les bases insolubles (telles que l'oxyde de cuivre) ne doivent être décrites que comme basiques et non alcalines.


Quelle est la plage de pH normale pour l'urine?

L'urine comprend de l'eau, des sels et des déchets provenant des reins. L'équilibre de ces composés peut affecter les niveaux d'acidité de l'urine, que les spécialistes mesurent en pH.

Le pH est la mesure de l'acidité ou de l'alcalinité de l'urine d'une personne. Les médecins testent souvent le pH de l'urine et peuvent effectuer d'autres tests de diagnostic lorsqu'une personne présente des symptômes pouvant être liés à un problème des voies urinaires.

Partager sur Pinterest Un test de pH examine à quel point l'urine d'une personne est acide ou alcaline.

Selon l'American Association for Clinical Chemistry, la valeur moyenne du pH de l'urine est de 6,0, mais elle peut aller de 4,5 à 8,0. L'urine inférieure à 5,0 est acide et l'urine supérieure à 8,0 est alcaline ou basique.

Différents laboratoires peuvent avoir des plages différentes pour les niveaux de pH « normaux ». Le rapport de laboratoire expliquera les niveaux normaux et anormaux pour le laboratoire spécifique. Un médecin expliquera généralement ces résultats à la personne.

L'un des principaux facteurs affectant le pH de l'urine est la nourriture qu'une personne mange. Un médecin interrogera probablement une personne sur les aliments qu'elle mange généralement avant d'évaluer les résultats du pH de son urine.

Si une personne a un pH urinaire élevé, ce qui signifie qu'elle est plus alcaline, cela peut signaler un problème médical tel que :

Une personne peut également avoir un pH urinaire plus élevé en raison de vomissements prolongés. Cela débarrasse le corps de l'acide gastrique, ce qui peut rendre les fluides corporels plus basiques.

L'urine acide peut également créer un environnement où des calculs rénaux peuvent se former.

Si une personne a un pH urinaire bas, ce qui signifie qu'elle est plus acide, cela peut indiquer un problème de santé tel que :

La prise de certains médicaments peut également rendre le pH de l'urine d'une personne plus basique ou acide.

Une personne devrait demander à son médecin si elle doit arrêter de prendre certains médicaments le soir ou le matin d'une analyse d'urine. Cependant, parfois, un médecin voudra qu'une personne continue de prendre ces médicaments pour déterminer le pH de l'urine d'une personne pendant qu'elle les prend.

Étant donné que de nombreux facteurs affectent le pH de l'urine et qu'il peut varier considérablement, un médecin ne peut pas diagnostiquer un problème médical en se basant uniquement sur le pH. Par exemple, un pH supérieur à 7 pourrait signaler une infection urinaire ou un autre type d'infection.

Un médecin peut considérer le pH de l'urine ainsi que d'autres symptômes pour établir un diagnostic. Ils peuvent également demander un test de pH urinaire pour étudier l'efficacité des traitements des calculs rénaux.

Les médicaments tels que les inhibiteurs de l'anhydrase carbonique (acétazolamide) visent à rendre l'urine plus alcaline, de sorte qu'un médecin peut prélever plus d'un échantillon pour voir si le pH change.

Parfois, un médecin peut demander un échantillon d'urine « propre » pour empêcher les bactéries d'entrer dans l'échantillon. Cela signifie qu'une personne va nettoyer sa région génitale, libérer une petite quantité d'urine et collecter 1 à 2 onces d'urine pour les tests de pH.

Une analyse d'urine comporte trois éléments principaux :

  • Examen visuel : Lorsqu'un médecin ou un technicien de laboratoire examine l'urine, il examine sa couleur, la présence de matières étrangères telles que du sang dans l'urine et l'apparence mousseuse de l'urine.
  • Test de jauge : Un test sur bandelette réactive consiste à tenir un morceau de papier spécialement traité, ou de papier tournesol, dans un échantillon d'urine. La jauge changera de couleur pour montrer à quel point l'urine est acide ou alcaline. Il peut également changer de couleur si d'autres substances, telles que le glucose, les globules blancs, la bilirubine ou des protéines, sont présentes dans l'urine.
  • Examen microscopique : Un technicien de laboratoire examinera une petite quantité d'urine au microscope pour rechercher des particules, telles que des globules rouges, des cristaux ou des globules blancs. Ceux-ci ne sont généralement pas présents dans l'urine et peuvent indiquer une condition médicale sous-jacente.

Un test de pH urinaire ne provoque pas d'effets secondaires. Une personne urinera comme elle le ferait normalement pour fournir l'échantillon.

L'acidité ou l'alcalinité de l'urine peut aider un médecin à diagnostiquer des conditions médicales. Les médecins peuvent tester le pH de l'urine à l'aide d'un test sur papier de tournesol.

Un médecin peut effectuer un test de pH urinaire dans le cadre d'un test d'analyse d'urine plus large, ou il peut spécifiquement tester le pH urinaire.

Des niveaux de pH élevés et faibles peuvent indiquer des problèmes rénaux d'une personne, tels qu'un environnement qui pourrait aider à développer des calculs rénaux.


Les médicaments qui peuvent provoquer une urine alcaline comprennent l'acétazolamide, un diurétique utilisé pour traiter le glaucome, certains types de convulsions et l'insuffisance cardiaque congestive. D'autres médicaments qui augmentent l'alcalinité de l'urine comprennent le bicarbonate de sodium et le citrate de potassium. Les médicaments qui rendent l'urine plus acide comprennent les diurétiques thiazidiques, le mandélate de méthénamine, un antibiotique utilisé pour prévenir ou contrôler mais pas traiter les infections des voies urinaires, et le chlorure d'ammonium, utilisé pour traiter l'alcalinité dans le sang.

Le premier échantillon d'urine du matin est généralement plus acide que l'urine produite plus tard dans la journée, car vous respirez moins et moins profondément pendant votre sommeil, produisant une légère acidose respiratoire dans le sang. Si vous ne testez pas l'échantillon d'urine immédiatement après avoir uriné et ne le laissez pas dans un récipient ouvert, les bactéries peuvent s'accumuler et se multiplier. Les bactéries présentes dans l'urine la rendent plus alcaline, vous pouvez donc obtenir des résultats inexacts.


Quels facteurs affectent le pH du sperme ? (Avec des photos)

Les principaux facteurs pouvant affecter le pH du sperme sont le stress, certains médicaments ou médicaments et les anomalies des vaisseaux séminaux qui relient les testicules au réservoir de sperme. Le sperme de nature acide peut indiquer un problème de santé, mais de nombreuses causes d'irrégularités du pH sont temporaires et réversibles.

Le sperme est généralement alcalin car il agit pour protéger le sperme de l'environnement acide du vagin féminin. Sans cette protection, les spermatozoïdes peuvent mourir ou avoir une faible motilité, entraînant des problèmes de fertilité. Des choses simples comme le stress et l'anxiété, les carences en vitamines et la consommation fréquente de tabac peuvent affecter le pH du sperme. S'il est découvert que le sperme a une nature acide, ces causes doivent être exclues avant que d'autres problèmes ne soient pris en compte.

Un autre facteur pouvant affecter le pH est la présence d'une anomalie dans la construction des testicules, des vaisseaux conjonctifs ou du pénis. Cela peut indiquer des problèmes hormonaux, car les hormones jouent un rôle important dans le pH des fluides corporels. Des tests peuvent être effectués pour vérifier ces déséquilibres hormonaux, ainsi que les signes physiques que de tels déséquilibres peuvent exister.

Les hommes qui s'inquiètent de la fertilité en raison d'un déséquilibre du pH devraient commencer à prendre une multivitamine par jour et à suivre une alimentation riche en vitamines et minéraux. Le stress doit également être traité s'il devient un problème, et la méditation ou l'exercice quotidien peuvent aider à réduire les symptômes de stress et d'anxiété sévères. Le maintien d'un poids approprié peut également prévenir les problèmes de pH.

Si ces tactiques ne fonctionnent pas pour normaliser le pH du sperme, un professionnel de la santé doit être impliqué pour rechercher tout problème sous-jacent. De nombreuses anomalies, telles que les blocages vasculaires, peuvent généralement être corrigées par chirurgie. Les problèmes hormonaux peuvent aussi parfois être corrigés en utilisant un traitement hormonal substitutif oral ou injecté.

Afin d'évaluer correctement le pH du sperme, un homme doit s'abstenir de toute activité sexuelle pendant trois jours ou plus. Il lui sera ensuite demandé de fournir un échantillon de sperme, qui sera testé pour l'acidité et la santé du sperme afin de déterminer si le pH n'est pas ce qu'il devrait être.


Discussion

Les résultats de notre étude indiquent que les relations entre le pH du sol et les facteurs de formation du sol variaient selon les horizons.

Dans l'horizon A, le climat et la topographie ont principalement influencé la variation du pH du sol. De nombreuses études ont indiqué que la température et les précipitations sont des facteurs importants qui contrôlent le pH du sol [21, 37, 38]. La température influence principalement le taux d'altération des roches et les précipitations affectent principalement le flux de matériaux. Dans une certaine mesure, le climat peut affecter le processus de réaction chimique du sol et ainsi influencer le pH du sol. Les sols de différents climats ont un pH du sol distinct. Les sols des climats arides sont généralement alcalins avec un pH élevé. En revanche, les sols des climats humides sont généralement acides avec un faible pH du sol [20]. Le changement climatique peut influencer les précipitations régionales dans une certaine mesure. Des précipitations accrues peuvent lessiver de nombreux cations basiques alcalins de la couche arable, et cette condition pourrait entraîner une acidification de la couche arable. Chytrý et al. [22] ont rapporté une corrélation négative significative entre le pH du sol et la quantité de précipitations éventuellement causées par l'augmentation des précipitations augmentant le taux de lessivage de certains cations alcalins, tels que Ca 2+ , Mg 2+ , K + et Na + le long du terrain pente. Dans certains environnements chauds, la solution du sol contiendra une grande quantité d'ions H + car des températures élevées peuvent accélérer l'accumulation de matière organique du sol [39]. La dissociation de l'acide carbonique est également une source importante de H + dans la solution du sol [40].

La topographie affecte le pH du sol principalement de deux manières. L'une consiste à contrôler le débit d'eau et le transport de matière [17]. L'autre est qu'en modifiant le climat local, l'altitude peut influencer de manière observable la température et les précipitations locales. En général, les basses températures et les précipitations abondantes se produisent souvent à haute altitude. Seibert et al. [14] ont trouvé que la topographie et la chimie du sol ont une grande corrélation dans l'horizon O, indiquant ainsi que la couche arable est fortement exposée aux contrôles topographiques. Dans la même étude, ils ont rapporté que les facteurs topographiques dérivés des DEM (Digital Elevation Models) sont significativement corrélés avec le pH du sol. Dans la région actuelle, deux indicateurs liés à l'humidité du sol, le TWI et le MNR, étaient les facteurs topographiques les plus importants qui affectaient le pH du sol. Le TWI (ln(a/tan)), qui combine la zone de contribution locale et la pente ascendante, est un facteur important pour quantifier le contrôle de la topographie sur les processus hydrologiques [15, 18]. Le MNR est un simple indice lié à l'accumulation de débit et est associé à l'état du bassin versant régional. Seibert et al. [14] ont rapporté que le pH du sol dans la couche organique augmente avec le TWI. Cependant, dans notre étude, le pH du sol était légèrement négativement corrélé avec le TWI (r = 𢄠.005). Cette différence pourrait être causée par la topographie vallonnée particulière locale [15].

L'ATR est un facteur clé de l'horizon A. L'ATR était significativement positivement corrélé avec le pH du sol dans les trois horizons (r = 0,365, 0,393, 0,435 pπ,01, pour les horizons A, B et C, respectivement). Notre zone d'étude est une région vallonnée typique recouverte de calcaire. Un ATR élevé entraînera une dilatation thermique continue des roches. Ce processus augmentera le taux d'altération de la roche et augmentera la concentration de Ca 2+ dans la solution du sol, provoquant ainsi une augmentation du pH du sol. Ici, l'ATR était significativement positivement corrélé avec le PWQ et la profondeur de la vallée (tableau 4). Ainsi, un ATR élevé s'accompagne systématiquement de précipitations abondantes et d'un terrain ondulé. Par conséquent, nos résultats ont montré qu'une grande partie du Ca 2+ était lessivée par les précipitations le long du gradient du terrain, ainsi, le Ca 2+ de la solution du sol dans l'horizon A était faible. Cette situation peut expliquer pourquoi le pH du sol dans l'horizon A était le plus bas des trois horizons. PQW, un facteur qui implique la température et les précipitations s'est avéré être une variable importante dans les horizons B et C. Cela s'explique peut-être par le fait que lorsque des températures élevées accélèrent le taux d'altération du calcaire, les riches précipitations peuvent augmenter considérablement le temps de lessivage. Par conséquent, plus de Ca 2+ est perdu dans l'horizon A et précipité dans les horizons B et C. Cette situation se traduit par des valeurs de pH du sol plus élevées dans les horizons B et C que dans l'horizon A.

Dans les horizons B et C, le matériel parental était le facteur le plus essentiel qui affectait le pH du sol. Reuter et al. [24] ont rapporté que la distribution du pH du sol dépend fortement de la nature du matériau parental. Dans leur étude, les sols à faible pH se sont principalement développés à partir de matériaux acides, et les sols à pH élevé principalement présentés dans la nature calcaire des matériaux d'origine. Castrignano A et al. [41] ont également constaté que les sols développés directement sur des substrats carbonatés, tels que les leptosols et les régosols, présentent un pH neutre ou faiblement alcalin, alors que ceux développés sur du till glaciaire (soumis au processus de brunification, par exemple, les cambisols ou au processus de podsolisation, par exemple, les podzols) ont un pH légèrement à fortement acide. Les matériaux parents semblent avoir une grande importance pour l'acidité du sol. Le pH des sols développés à partir des grès du Trias est significativement plus élevé que celui des sables du Quaternaire [23]. Dans la présente étude, les sols développés à partir de calcaire du Permien et de marlite silurienne ont évidemment un pH du sol inférieur à ceux des calcaires du Cambrien, du Jurassique, de l'Ordovicien et du Trias ( Fig 2 ). Un pH élevé du sol se produit à basse altitude où les processus d'alcalinisation et de salinisation augmentent le pH. Le faible pH du sol est distribué sur les sommets des montagnes car la production de roches granitiques peut accélérer les processus de podsolisation [42]. Un résultat similaire a été obtenu dans la présente étude. Le calcaire permien et la marlite silurienne étaient distribués à haute altitude avec des altitudes moyennes de 1182 et 1201 m, respectivement. Les calcaires du Jurassique, de l'Ordovicien et du Trias étaient répartis à des altitudes avec des altitudes moyennes de 1016, 1038 et 1132 m, respectivement. Le faible pH du sol du calcaire du Permien et de la marlite silurienne pourrait être dû à la basse température limitant la décomposition de la matière organique du sol et provoquant ainsi l'accumulation d'acide organique dans le sol.

Au-dessus de 70 % des variations totales du pH du sol dans les trois horizons pourraient être expliquées par les modèles CART. L'incertitude pourrait être liée au manque de pratiques agricoles détaillées, telles que la fertilisation et la qualité de l'eau de drainage, car les activités humaines ont également eu des effets prononcés sur les propriétés du sol [43]. Plusieurs variables, telles que la texture et la porosité du sol, ont été négligées dans cette étude. L'incertitude de la méthode elle-même existait également. Étant donné que le modèle ne tenait compte que de la relation entre les variables indépendantes et dépendantes, les corrélations entre les variables indépendantes n'ont pas été prises en compte. L'incertitude de l'horizon A était la plus faible parmi les horizons de cette étude, peut-être parce que les sols de l'horizon A étaient plus exposés à l'environnement et étaient facilement influencés par les facteurs étudiés.


Comment augmenter le pH des sols acides

Comme première étape, essayez le compost. Il peut avoir une influence marquée sur les sols acides. Par exemple, une étude de l'EPA a montré que l'eau avec un pH d'environ 2 déchargée d'une mine avait atteint un pH de 5 au moment où elle passait à travers un filtre à compost.

Va lentement. Il est possible d'utiliser des agents à action rapide pour changer radicalement le pH de votre sol. Cependant, vous risquez d'anéantir vos organismes du sol et ils sont des compagnons essentiels de vos plantes. Tuez-les et vous tuez efficacement votre sol.

Visez à augmenter votre pH d'un maximum de 1 point de pH par saison. La chaux est normalement ajoutée pour augmenter le pH. Vous pouvez utiliser de la chaux calcitique ou dolomite. La chaux calcitique n'ajoute que du calcium à votre sol tandis que la chaux dolomitique ajoute du calcium et du magnésium. Ceux-ci changeront lentement le pH. De plus, cela rendra le phosphore plus disponible et augmentera l'activité bactérienne avec pour effet secondaire de libérer de l'azote pour votre culture.

La quantité que vous ajoutez dépend de la texture de votre sol. Dans les sols sablonneux, utilisez moins de chaux et appliquez-la plus souvent. Suivez les instructions sur la chaux que vous achetez, mais allez-y doucement - donnez une chance à la vie du sol.


Qu'est-ce que le pH et l'échelle de pH?

Selon la chimie, le pH est le potentiel de l'hydrogène ou la puissance de l'hydrogène. C'est une échelle utilisée pour spécifier la basicité ou l'acidité associée à une substance.

Pour déterminer le pH, le matériau doit être sous une forme quelque peu aqueuse. En effet, le pH est une indication de la concentration d'ions H+ dans la substance et ces ions ne sont présents que dans une solution aqueuse.

pH = – log [H3O+]

L'échelle de pH est une échelle logarithmique qui implique inversement la concentration en ions hydrogène (H+), c'est-à-dire comme le négatif (ou l'inverse) de l'activité logarithmique en base dix des ions.

La valeur du pH ainsi obtenue, favorise la nature de l'élément concerné. Un pH de 7 indique que la solution testée est neutre.

Si le pH tombe dans la fourchette de 0-7, alors la solution est qualifiée de solution acide, et s'il se situe entre 7-14, la solution est une solution basique par nature.

Le rôle des indicateurs

Les indicateurs sont des substances chimiques qui facilitent le processus de détermination du pH en montrant les changements de couleur en fonction de la nature de la solution.

Cela signifie que les indicateurs aident à analyser le pH en changeant simplement la couleur de la solution.

Chaque indicateur, de par ses propriétés propres, a une couleur acide, une couleur alcaline et un pH défini auquel il change de couleur.

Par exemple, la phénolphtaléine est un indicateur pratiquement incolore dans les solutions acides et change de couleur du rose foncé au rouge pour les solutions fortement alcalines, avec des valeurs de pH à partir de 9.

L'indicateur universel donne différentes couleurs à différentes valeurs de pH.

Il va du rouge (pour les solutions fortement acides avec un pH de 0-1) au violet (indiquant des solutions fortement alcalines avec un pH de 12-14), comme le montre la figure.


Abstrait

Le bioréacteur à lit structuré à flux descendant (DFSBR) a été appliqué pour traiter le drainage minier acide synthétique (AMD) pour réduire le sulfate, augmenter le pH et précipiter les métaux dans les solutions (Co, Cu, Fe, Mn, Ni et Zn) en utilisant la vinasse comme électron donneur pour les bactéries sulfato-réductrices (SRB). Le DFSBR a atteint des efficacités d'élimination des sulfates comprises entre 55 et 91 %, l'élimination du Co et du Ni a été obtenue avec des efficacités supérieures à 80 %, tandis que Fe, Zn, Cu et Mn ont été éliminés avec des efficacités moyennes de 70, 80, 73 et 60 %, respectivement. La réduction du sulfate a augmenté le pH de modérément acide à 6,7–7,5. Les données de modélisation ont confirmé les résultats expérimentaux et la précipitation des sulfures métalliques était la principale responsable de l'élimination des métaux. Les principaux genres responsables de la réduction des sulfates et des métaux étaient Géobactérie et Desulfovibrio tandis que les fermenteurs étaient Parabactéroïdes et Sulfurovum. De plus, en syntrophisme avec SRB, ils ont joué un rôle important dans l'efficacité de l'élimination des métaux et des sulfates.


Voir la vidéo: TP-039. DOSAGE DE LACIDITE DUN LAIT